Aller à la navigation Aller au contenu

En cours

La transition juste

Pour soutenir la transition des collectivités qui dépendent des emplois fossiles vers des emplois durables

Le défi à relever

Pour réussir la transition du Canada vers une économie faible en carbone, il faut nécessairement freiner nos activités dans les industries fossiles.

Lors de cette transition planifiée, il faut s’assurer que les emplois et les collectivités qui dépendent économiquement de ces industries auront les moyens et le soutien pour transformer leur secteur en offrant des emplois durables et décents.

Cette transition n’est pas facile dans une économie où l’industrie fossile a malheureusement toujours une emprise importante. Dans un contexte d’urgence climatique, le gouvernement fédéral doit gérer et encadrer la transition de manière proactive avec une loi ambitieuse qui saura enclencher la nécessaire transformation du marché du travail ainsi qu’un plan d’action comprenant des mesures efficaces et inclusives pour la réussir et ne laisser personne derrière.

🌱 C’est quoi la transition juste?

Basée sur la justice sociale, la notion de transition juste est centrée sur les personnes les plus touchées par l’abandon progressif des industries à fortes émissions, notamment les travailleurs et travailleuses oeuvrant dans ces industries et les communautés où l’économie locale en dépend. Ces personnes doivent participer aux décisions et bénéficier d’un soutien pour accéder à un travail décent.

50%

Le nombre d’emplois dans le secteur de l’énergie propre devrait croître de près de 50 % pour atteindre 639 200 emplois d’ici 2030.

Source : The New Reality, Clean Energy Canada et Navius Research, juillet 2021

«  L’économie faible en carbone, tout comme le chemin qui nous y mène, doit être profitable à tous et à toutes. Il faut s’attaquer aux inégalités causées par le système extractiviste actuel.  »

Andréanne Brazeau

Analyste des politiques climatiques

Notre travail

Reconnaissant les impacts sociaux liés à la sortie des énergies fossiles, une lutte que nous menons depuis longtemps, Équiterre, d’autres groupes environnementaux et des syndicats réclament depuis plusieurs années l’adoption d’une loi sur la transition juste par le gouvernement fédéral. Cette loi doit préparer et adapter les milieux de travail de même que les collectivités aux réalités et aux défis liés à la transition, et ce, sans laisser personne derrière.

Depuis ses tout débuts, Équiterre s'intéresse au bien-être des travailleurs et des travailleuses et à la protection de leurs droits à travers l'enjeu du commerce équitable et à travers son programme « Fermiers de famille ».

En janvier 2023, nous avons soumis des propositions pour une loi canadienne sur la transition juste, demandant notamment qu’elle soit guidée par un organisme consultatif indépendant et qu’elle soit fondée sur le dialogue social.

En juin, le gouvernement a déposé sa Loi concernant la responsabilité, la transparence et la mobilisation à l’appui de la création d’emplois durables pour les travailleurs et de la croissance économique dans une économie carboneutre. Bien que le projet de loi constitue un pas dans la bonne direction, nous y avons identifié des lacunes importantes. Équiterre et ses partenaires font donc pression sur le gouvernement afin de bonifier cette loi pour qu’elle soit réellement inclusive et efficace pour atteindre notre cible de carboneutralité d’ici 2050.

Les conditions d'une transition juste réussie

La transition juste représente non seulement une occasion de reconfigurer l’économie canadienne, mais également de contribuer à l’avancement d’objectifs économiques, sociaux et environnementaux plus vastes :

  • L’atteinte des cibles climatiques du Canada;

  • L’atténuation des répercussions de la transition sur les travailleurs et travailleuses et les communautés;

  • La création d’emplois décents sobres en carbone;

  • Le partage des retombées de la transition;

  • L’avancement de la réconciliation avec les Peuples autochtones;

  • La lutte contre les inégalités;

  • La mise en place d’une économie circulaire et régénératrice qui profite à tous et à toutes.

La transition juste nécessite la participation d’un grand nombre de parties prenantes – tous les paliers gouvernementaux canadiens, les gouvernements autochtones, les employeurs, les syndicats, les travailleurs et travailleuses et la société civile doivent faire partie de la conversation.

Historique

2024

Juin

Adoption de la loi canadienne sur les emplois durables

C'est un cap important qui a été franchi vers une transition énergétique et juste. Équiterre et ses partenaires ont participé au processus législatif entourant ce projet de loi en faisant plusieurs recommandations afin de bonifier cette loi pour mieux répondre aux impératifs de cette transition vers une économie carboneutre.

2023

Juillet

Les Nations Unies encouragent les pays à intégrer la transition juste dans leurs plans climatiques et leurs stratégies de développement

La quatrième Conférence mondiale sur le renforcement des synergies entre l'Accord de Paris et le Programme de développement durable à l'horizon 2030 avait pour thème « Assurer une transition juste grâce aux synergies entre le climat et les ODD ».

Juin

Dépôt d’un projet de loi sur les emplois durables à la Chambre des communes

Le gouvernement fédéral dépose sa Loi canadienne sur les emplois durables, avec des lacunes importantes.

Février

Publication du Plan pour des emplois durables

Le gouvernement fédéral rend public son plan provisoire pour des emplois durables pour la période 2023-2025.

Janvier

Soumission de propositions pour une loi canadienne sur la transition juste

Équiterre soumet ses recommandations au gouvernement fédéral, en collaboration avec d’autres groupes environnementaux.

2022

Juin

Lancement des tables régionales sur l’énergie et les ressources

Le gouvernement fédéral lance des tables de concertation régionales et concrétise ainsi son engagement à collaborer avec les provinces, les territoires et d’autres partenaires quant aux occasions économiques qu’offre la transition vers une économie carboneutre.


2020

Juillet

Publication de principes pour une relance verte et juste au Canada

Équiterre et ses partenaires publient un rapport explorant 7 principes permettant d’aligner la relance économique post-COVID-19 avec les engagements climatiques du Canada.

Mai

Un mouvement se bâtit pour une relance juste

Dans la foulée de la COVID-19, Équiterre et des dizaines de partenaires réclament une relance post-pandémique verte et juste.

L’Union européenne se dote d’un mécanisme pour une transition juste

L’Union européenne mobilise 55 milliards d’euros pour la période 2021-2027 afin d'aider les régions concernées à achever leur transition.

2018

Décembre

Adoption de la Déclaration de Silésie sur la solidarité et la transition juste

Lors de la COP24, les parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques ont adopté cette déclaration pour mettre l’accent sur les conséquences socio-économiques de la sortie des énergies fossiles.

Janvier

Publication d’un rapport sur les impacts de la transition énergétique et la main-d’oeuvre québécoise

Le groupe de travail multisectoriel sur la main-d’oeuvre, composé de membres issus des milieux syndical, patronal, académique, de l’économie sociale et de l’environnement, dont fait partie Équiterre, publie le rapport « La transition énergétique et la main-d’œuvre québécoise ».


2017

Équiterre fait de la transition juste un pilier de son travail de pression politique entourant la sortie des énergies fossiles

Équiterre élargit son plaidoyer en faveur de la transition énergétique en y intégrant plus formellement les questions d’équité et de justice sociale.


Contenus reliés

Équipe