Aller à la navigation Aller au contenu

En cours

Pour des transports à taille humaine

Campagne de sensibilisation sur les véhicules énergivores

La campagne « Pour des transports à taille humaine! » vise à encourager la population québécoise à faire des choix de mobilité, dont plus particulièrement de véhicules personnels, adaptés à leurs besoins pour minimiser leur impact sur l'environnement et la société.

Le défi à relever

Il n'y a jamais eu autant de véhicules sur les routes du Québec... et ils sont toujours plus gros et énergivores.

Depuis 2015, parmi les véhicules neufs, les ventes de camions ont dépassé celles des voitures (1), un phénomène lourd de conséquences sur le climat et l'environnement, la sécurité routière, la santé publique, l'espace disponible en milieu urbain, la fluidité de la circulation, nos infrastructures et l'endettement des ménages (2).

  1. Les VUS et autres camions légers sont si populaires qu'ils annulent les gains en efficacité énergétique des véhicules zéro émission.
  2. La sécurité des usagers et usagères de la route est menacée par les plus gros véhicules (3).
  3. Les ménages québécois s'appauvrissent en choisissant un plus gros véhicule.

De plus, ce problème est alimentée par une industrie automobile qui met les camions légers de l'avant dans 79 % des publicités automobiles canadiennes, un constat incompatible avec nos cibles climatiques et d'électrification.

À l'heure où les camions légers sont en passe d’être majoritaires sur nos routes, il est devenu plus qu’urgent de convaincre les consommateurs et consommatrices, les leaders et l'industrie de renverser cette transformation du marché automobile.



(1) Tiré du rapport État de l'énergie au Québec - Édition 2021, publié annuellement par la Chaire de gestion du secteur de l'énergie de HEC Montréal.
Consultez la source

(2) Ces impacts multidimensionnels sont explorés dans l'étude « Comprendre la hausse des camions légers au Canada afin de renverser la tendance » complétée en 2021.

(3) Au Québec, les VUS sont 2,5 fois plus souvent impliqués dans des collisions avec des piétons et piétonnes que les autres types de véhicules.
Voir le rapport synthèse, page 22

55%

La hausse du nombre de camions légers est responsable de plus de 55 % de l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre (GES) du Québec entre 2015 et 2019.

Les émissions de GES du Québec ont augmenté de 3,37 mégatonnes (Mt) entre 2015 et 2019, tandis que les émissions attribuables aux seuls VUS et autres camions légers ont augmenté de 1,84 Mt selon l'inventaire des émissions de GES du Québec.
Consultez la source

«  Il est temps d’admettre que notre préférence pour les véhicules surdimensionnés amène son lot d'impacts environnementaux et socio-économiques. Misons plutôt sur la sobriété en matériaux et en énergie.  »

Andréanne Brazeau

Analyste politique en mobilité durable

Le travail d'Équiterre

Depuis ses débuts, Équiterre lutte contre les impacts environnementaux, sociaux et économiques de notre dépendance à la voiture. Ces décennies de militantisme ont porté fruit : nous avons contribué à l'adoption d'un cocktail transport par une part grandissante de Québécois et Québécoises et avons mis de l'avant les bienfaits des véhicules zéro émission.

Par contre, la croissance du nombre de véhicules – et de leur taille – se poursuit, annulant actuellement les bénéfices des nouvelles options à plus faible impact. C'est pourquoi Équiterre travaille à amener le grand public à tendre vers les modes de transport les plus sobres en matériaux et en énergie.

L'initiative « Pour des transports à taille humaine! » vise à faire cela à l'aide des éléments suivants :

  • Une campagne publicitaire visant à informer et à sensibiliser la population québécoise aux impacts des choix de mobilité, dont plus particulièrement ceux des véhicules énergivores et surdimensionnés;
  • Des outils d'aide à la décision d'achat destinés aux consommateurs et consommatrices ainsi qu'à différentes parties prenantes du secteur automobile;
  • Du outils pédagogiques, des conférences et des présences dans des événements ciblés;
  • Des travaux de recherche, dont un sondage panquébécois, pour approfondir les connaissances en lien avec la multiplication des gros véhicules.

Objectifs

  1. Susciter une prise de conscience des impacts des choix de mobilité chez les citoyens, les décideurs, les médias et l'industrie automobile, particulièrement en ce qui a trait à la taille des véhicules;
  2. Freiner l'engouement pour des véhicules de plus en plus gros et l'augmentation du nombre de camions légers sur nos routes;
  3. Favoriser, par la bande, une hausse de la demande pour les alternatives à l'auto-solo, l'adoption d'un cocktail transport diversifié par une part grandissante de Québécois.

Notre impact

Nous visons à renverser cette montée de l’engouement pour des véhicules de plus en plus gros et énergivores. Pour ce faire, nous voulons convaincre les automobilistes de ne pas céder aux sirènes de la publicité qui leur vend le « prestige » et la « liberté » de rouler en camion. Nous souhaitons une prise de conscience collective qui s'étendra jusqu'aux concessionnaires, aux chroniqueurs et chroniqueuses, aux publicitaires et aux leaders.

Témoignage

« Les VUS représentent un risque pour la sécurité des piétons et nuisent à la qualité de nos milieux de vie. Cette campagne démontre la volonté d’Équiterre de considérer ces impacts transversaux des VUS sur notre société et de collaborer avec de nombreux partenaires pour s’attaquer de front à leur croissance fulgurante. »

Sandrine Cabana-Degani

Directrice générale de Piétons Québec

Dans les médias

Participez dès maintenant

Contenus reliés

Initiatives reliées

Isabelle Joncas

Chargée de projet, Mobilité

ijoncas@equiterre.org

Pour réaliser cette campagne, Équiterre bénéficie du financement d'Environnement et Changement climatique Canada (ECCC) grâce au Fonds d’action et de sensibilisation pour le climat.

Pour assurer son large rayonnement, plusieurs partenaires, collaborateurs et collaboratrices participent à cette campagne :

  • Accès transports viables
  • Association pour la protection des automobilistes (APA)
  • CAA-Québec
  • Chaire Mobilité de Polytechnique Montréal
  • Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO)
  • Direction régionale de la santé publique de Montréal (DRSP)
  • Fondation David Suzuki
  • Fondation québécoise d'éducation en sécurité routière (FQESR)
  • HEC Montréal
  • Option consommateurs
  • Piétons Québec