Skip to Content

La Fondation pour la protection du patrimoine naturel s'oppose au projet de pipeline de TransCanada

La Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel (FQPPN) a récemment pris la résolution de s’opposer au projet d’oléoduc Énergie Est de la compagnie TransCanada. La FQPPN possède 12 kilomètres de terres constituant la Réserve naturelle des Battures-de-Saint-Augustin-de-Desmaures. Cet emplacement crucial est l'endroit même où le pipeline traverserait le fleuve St-Laurent.

Après avoir analysé le projet, les impacts négatifs de l’exploitation des sables bitumineux et le risque potentiel de déversements de pétrole sont jugés trop grands pour la FQPPN. Une fuite de ce type de pétrole dans les eaux de la réserve naturelle pourrait :

  • contaminer l’eau potable pour les villes de Québec et de Lévis 
  • mettre en danger les habitats sensibles et les espèces qui les habitent en péril.

Consultez leur communiqué de presse.

Visitez notre trousse d'action pour connaitre toutes les résolutions proposées contre les pipelines.