Aller à la navigation Aller au contenu

Rapport et étude

Le troisième lien entre Lévis et Québec

Un test climat pour évaluer sa compatibilité avec les impératifs de la transition écologique

Publié le 

Ce test climat, sous forme d’analyse multicritères qualitative, évalue la compatibilité du projet avec les impératifs climatiques et environnementaux.

Publié par Équiterre et le Pôle intégré de recherche - Environnement, Santé et Société (PIRESS), le rapport propose une analyse indépendante du projet de troisième lien autoroutier entre les villes de Québec et Lévis présenté par le gouvernement du Québec au printemps 2022. En l’absence d’analyse d’impact environnemental ou de simple étude environnementale, ce test climatique vient évaluer , à l’aide de quatre principes de la transition écologique : l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre (GES) et l’empreinte environnementale, l’adaptation et la résilience face aux dangers climatiques, la justice sociale et les cobénéfices, ainsi que la saine gouvernance.

À lire pour:

  • Explorer le contexte sociopolitique et climatique entourant le troisième lien entre Lévis et Québec.

  • Comprendre le résultat sans équivoque de 24 sur 75. Le projet est jugé « peu conforme » pour chaque principe. Pour Équiterre, il ne devrait donc pas aller de l’avant dans son état actuel si l’on souhaite agir avec cohérence dans la lutte contre la crise climatique.


Il a été rédigé par Andréanne Brazeau, analyste Équiterre sous la supervision d’Annie Chaloux, professeure agrégée à l’Université de Sherbrooke.