Skip to Content

Lancement de la Série noire de l’aménagement du territoire: des groupes environnementaux tannés de jouer dans le même film

12 épisodes horrifiants!

Montréal, 10 juin 2021 - Des acteurs québécois du milieu de l’environnement et de l’aménagement du territoire en ont plus qu’assez de jouer dans le même mauvais film. Les groupes Équiterre, la Chaire de recherche du Canada en économie écologique de l’Université du Québec en Outaouais, Greenpeace, le Mouvement Ceinture Verte, Nature Québec, la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP) et Vivre en Ville dévoilent aujourd’hui la Série noire de l’aménagement du territoire: 12 exemples frappants de mauvaises décisions pour nos collectivités, notre patrimoine et nos milieux naturels et agricoles.

Cette initiative est lancée alors que le gouvernement du Québec tient une Conversation nationale sur l’urbanisme et l’aménagement du territoire qui mènera à l’adoption d’une stratégie en avril 2022.

La ministre des Affaires et de l’Habitation a d’ailleurs affirmé l’année dernière qu’« il nous faut agir pour se doter d’un aménagement du territoire québécois digne du XXIe siècle » et qu’ « il faut freiner l’étalement urbain ».

« Dans un contexte de crise climatique et d’effondrement de la biodiversité, alors que nous devrions tout faire pour protéger les milieux naturels et agricoles, l’aménagement du territoire québécois demeure la plupart du temps une source de problèmes plutôt que de solutions. Chaque semaine, nous avons des exemples d’une gestion du territoire faite à la pièce et au bénéfice de projets d’intérêt privé plutôt que collectif, et ce, partout sur le territoire. Si les conséquences n’étaient pas aussi horrifiantes, on pourrait parler d’une comédie d’erreurs », affirment les groupes impliqués.

Pour ces derniers, il s’agit d’une véritable série d’horreurs en matière d'aménagement: qu’il s’agisse de la construction en zone inondable, la prolifération des autoroutes, l’abandon du patrimoine bâti, le recul des écoles de quartier ou la destruction des terres agricoles, d’espaces verts ou des milieux naturels.

Pour consulter les 12 exemples horrifiants de la Série noire de l’aménagement du territoire >>

Un scénario qui se répète

« Le Québec a la chance d’avoir un vaste et riche territoire, mais ne prend pas les moyens nécessaires pour le protéger adéquatement. On le morcelle, on le néglige et on le détruit. Il est grand temps de contrer l’étalement urbain et ses lourdes conséquences sur notre santé, notre environnement, notre sécurité et notre bien-être collectif. Le même scénario se répète et, malheureusement, le dénouement est souvent prévisible », ajoutent les groupes.

Pour les 7 organisations, la future Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement des territoires devra être ambitieuse et mobiliser l’ensemble des acteurs, tant privés que publics.

La protection de notre territoire, de nos milieux naturels et terres agricoles, de nos collectivités et de notre patrimoine doivent impérativement devenir les protagonistes des prochains épisodes.


-30-
 

Pour plus d’information:

Anthony Côté-Leduc, relations médias, Équiterre
(514) 605-2000, acoteleduc@equiterre.org

Christophe Aura
COPTICOM, Stratégies et Relations publiques
514 797-7986, caura@copticom.ca