Aller à la navigation Aller au contenu

Communiqué de presse  •  2 min

Équiterre et la Caisse d’économie solidaire Desjardins fiers de relancer la bourse Laure-Waridel

Publié le 

Montréal, 17 mai 2022 - Après deux années d’absence, Équiterre et la Caisse d’économie solidaire Desjardins sont fiers de relancer la bourse Laure-Waridel. Cette bourse étudiante comprend un montant de 10 000$ ainsi que l'accompagnement de Laure Waridel à une étudiante ou un étudiant dont les travaux de recherche sont destinés à contribuer à la transition écologique.

Créée en 2008, cette douzième édition de la bourse Laure-Waridel s’adresse aux personnes détentrices d’un baccalauréat, inscrites à la maîtrise ou au doctorat ou ayant obtenu leur diplôme de deuxième ou troisième cycle depuis moins d’un an.

La date limite pour s’inscrire est le 15 juillet 2022.

Les fonds viendront en aide à l’étudiant ou l’étudiante pour mobiliser les connaissances qui permettent de diffuser les résultats de leurs recherches et/ou pour opérationnaliser un projet à vocation environnementale et sociale qui contribue à la transition sociale et écologique sur le terrain.

Des enjeux des plus actuels

Après une pause pandémique de deux ans, la relance de la bourse ne pourrait être plus ancrée dans les enjeux actuels.

Les thématiques visées par celle-ci telles que la mobilité durable, l’agriculture et l’alimentation sont par ailleurs alignées avec les axes de développement stratégique d’Équiterre. Un autre enjeu fait toutefois son apparition en 2022 : celui de la sobriété, une nouvelle façon de modifier notre manière de surconsommer et d’en réduire les effets néfastes à la source.

« Équiterre croit en l’importance d’appuyer la relève environnementale. Il faut soutenir les étudiantes et étudiants dans leurs projets innovateurs qui contribuent à la transition écologique, elles et ils sont l’avenir du mouvement environnemental. », affirme Colleen Thorpe, directrice générale d’Équiterre.

« Pour mener à bien la transition, il faut faire connaître des solutions provenant de tous les horizons et se mettre en action, ensemble, sur le terrain. Les changements sociaux et environnementaux sont provoqués par l’engagement citoyen de multiples façons. Rappelons que nous sommes l’eau que l’on boit, l’air que l’on respire, les sols qui nous nourrissent et la somme des liens sociaux que l’on tisse – maintenant – pour l’avenir de nos enfants et de tous les êtres vivants. », ajoute l’écolosociologue et cofondatrice d’Équiterre Laure Waridel.

« Cette bourse permet de lier les aspects social et environnemental. C'est fondamental pour faire face à une transition écologique à faire rapidement dans la perspective d'un monde plus juste » conclut Marc Picard, directeur général de la Caisse d’économie solidaire Desjardins.

Quelques anciennes gagnantes et leur projet:

  • 2019: Caroline Dufour-L'Arrivée, une étudiante à la maîtrise en agroforesterie de l’Université Laval, a mis en place un guide d’accompagnement pour l’implantation de forêts nourricières collectives au Québec.

  • 2018: Marie-Élise Samson, doctorante en agronomie à l’Université Laval, a présenté une recherche sur la capacité des sols agricoles à stocker le carbone et ainsi lutter contre les changements climatiques.

Critères d’admissibilité

Pour participer, il faut :

  • Être citoyen(ne) canadien(e) ou avoir le statut de résident.e permanent.e ;

  • Résider dans la province de Québec ;

  • Avoir 18 ans ou plus au 12 mai 2022 ;

  • Ne pas avoir bénéficié d’une bourse de la Fondation Desjardins ou de la Caisse d’économie solidaire Desjardins en 2021 ;

  • Être étudiant.e universitaire à temps plein ou inscrit pour une durée minimale de 6 mois à la session d’automne 2022 au sein d'un établissement d'enseignement reconnu par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur ;

  • Ou avoir obtenu son diplôme depuis moins d’un an au moment de déposer sa candidature.