Aller à la navigation Aller au contenu

Actualité  •  1 min

Nous répondrons toujours à l’appel

Femme debout à côté de son vélo

Colleen Thorpe

Directrice générale

cthorpe@equiterre.org

Publié le 

La fatigue pandémique a gagné petit à petit nos maisons, nos lieux de travail et nos rues. Entre la crise sanitaire et la crise climatique, la morosité a su trouver une place où se glisser sournoisement.

Cette période a été un défi sur bien des fronts mais aussi un moment unique pour prendre du recul, réfléchir à ce dont nous avions vraiment envie et s'interroger sur nos forces.

La pandémie a aussi renforcé notre capacité à s’adapter aux défis et aux changements. Une leçon de résilience à retenir face à la crise climatique.

Malgré ces défis, ces derniers temps notre équipe a été encouragée de voir à quel point vous avez été fidèles et prompts à réagir à nos différentes actions!

Vous avez été près de 50 000 à signer la pétition « Non au 3e lien » et des centaines à écrire directement à nos élues et élus pour leur demander de mettre fin à ce projet.

Près de 3 000 d’entre vous ont répondu à notre appel en transmettant un courriel aux ministres de l'agriculture du Canada et du Québec pour leur demander plus d'ambition pour protéger nos terres et notre agriculture et d’inclure nos 5 recommandations dans le prochain cadre stratégique agricole.

Vous avez été des milliers à écrire directement au gouvernement fédéral en leur demandant de dire non au projet pétrolier Bay du Nord, un projet insensé. Malgré nos efforts, ce projet a reçu l’aval du gouvernement mais vous avez été entendu et nous continuerons à nous opposer à tout nouveau projet pétrolier au pays.

Le temps que vous prenez à vous informer, à discuter, à débattre avec vos proches, à signer nos pétitions et à participer à nos actions ou à en organiser est essentiel à notre lutte! Tout récemment nous avons célébré une victoire historique, fruit d’une lutte de plusieurs années : il sera maintenant illégal d’exploiter du pétrole et du gaz au Québec!

Le mouvement environnemental a continué de bouillonner d’initiatives provenant des citoyens et citoyennes.

J’ai en tête l’action lancée par Charles Montpetit qui a porté fruit à Montréal puisque la ville a décidé d’adopter l’opt-in pour les publisacs suite à cette initiative. Une belle preuve que la participation citoyenne peut avoir un impact concret.

Alors que le printemps est arrivé, et avec lui le sentiment de renouveau et des jours plus lumineux, bourgeonnent de nouvelles idées et de nouvelles énergies. Merci d’avoir trouvé cette énergie au fond de vous pour faire entendre votre voix contre un énième projet pétrolier ou pour appuyer nos initiatives et nos revendications politiques. Je vous en suis infiniment reconnaissante.

Ensemble, nous avons réussi à bloquer des projets qui allaient à l'encontre de la transition, poussé de nouveaux projets aux quatre coins de la province, avant et pendant la pandémie. Et nous ne comptons pas nous arrêter là. Nous répondrons toujours à l’appel et nous espérons vous avoir à nos côtés. Vous êtes les meilleurs alliés et alliées face à l’urgence climatique.