Aller à la navigation Aller au contenu

Le contexte

Du 6 au 18 novembre 2022, le monde se réunit à Charm el-Cheikh en Égypte pour la 27e Conférence des Parties (COP27) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Voici l’agenda officiel de la présidence égyptienne.

🌎📑 La COP, c’est quoi ?

L’acronyme « COP » est un terme anglais qui signifie Conference of the Parties (Conférence des Parties). Les « Parties » dont il est ici question sont les 196 États (ainsi que l’Union européenne) qui ont ratifié la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Il existe trois types de COP, dont celle sur les changements climatiques qui en sera à sa 27e édition, soit la COP27. Les COP sur la désertification et sur la diversité biologique dite COP15 existent également. Cette dernière aura lieu en décembre à Montréal. Une page lui sera consacrée bientôt!

Les enjeux

Les négociations de la COP27 sont tissées d’injustices climatiques puisque l’Afrique est un des continents ayant le moins contribué à la crise climatique mais qui en subit déjà fortement les conséquences.

Comment cela implique-t-il le Québec?

Le Québec a marqué des bons coups l’année dernière en devenant membre de la Beyond Oil and Gas Alliance (BOGA) par exemple. Mais le Québec s’était aussi lié à l’Accord de Paris par décret en 2016, et devrait donc s’y soumettre.
L’Accord impose un rehaussement de l’ambition climatique tous les cinq ans mais le Québec n’a toujours pas revu sa cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) de 37,5% d’ici 2030 qu’il a pourtant adoptée en 2015 malgré sa responsabilité historique dans la crise climatique mondiale.

Comment cela implique-t-il le Canada ?

Le Canada a lui aussi une dette climatique majeure envers les pays du Sud. L’année dernière, les Parties donc les pays membres ont marqué des points, des bons coups avec la Beyond Oil and Gas Alliance (BOGA) et l’ajout des termes ‘énergies fossiles’ et ‘charbon’ dans le texte final comme étant des industries desquelles il fallait graduellement sortir ! Mais il y a eu de bien moins bons coups. Il reste beaucoup de pain sur la planche, autant pour le Québec que pour le Canada. Consultez la section plus bas des attentes pour lire nos priorités pour cette COP27.

Après la COP26, où en sommes-nous?

Pour la première fois de l’histoire des COP, l’entente finale de la COP26 nomme les principales causes de la crise climatique en identifiant le besoin d’éliminer «le charbon» et «les subventions inefficaces des énergies fossiles». Malgré quelques avancées notables, tant à l’échelle internationale, que canadienne et québécoise, la COP26 a été globalement décevante, n’ayant pas été en mesure de relever l’ambition nécessaire pour limiter le réchauffement moyen à 1,5°C. Équiterre avait souligné qu’il restait encore beaucoup à faire pour limiter le réchauffement des températures moyennes à 1,5°C d’ici 2100 par rapport à la période pré-industrielle (1850-1900).

Pourquoi Équiterre participe?

La COP27 est un lieu privilégié pour influencer les décisions internationales et domestiques qui façonneront l’action climatique des gouvernements.

Cette année, on y attend plus de 35 000 délégué(e)s, représentant(e)s et fonctionnaires de tous horizons.

Les analystes Andréanne Brazeau et Émile Boisseau-Bouvier seront encore une fois de la partie.

La délégation d’Équiterre mènera différentes activités sur place allant de la participation aux négociations à la facilitation d’un panel. Aussi, l'équipe :

  • prendra part aux tables de négociations sur la mobilité, l’adaptation et la finance climatique

  • animera un panel non partisan sur l’action climatique du Québec et du Canada réunissant des porte-voix de la société civile, de la jeunesse et des élu(e)s en partenariat avec l’Association québécoise des organismes de coopération internationale (AQOCI)

  • participera à des événements portant sur l’électrification des transports et la transition juste et sur les répercussions de l’adhésion du Québec à la Beyond Oil and Gas Alliance (BOGA)

  • informera les québécois(e)s sur les enjeux des négociations climatiques internationales via notre nouveau canal l’EncyCOPédie - qui sera aussi rediffusé par l’initiative Dialogues pour le climat

L’EncyCOPédie, pour tout savoir sur la COP!

Vous avez été plusieurs à avoir montré de l’intérêt pour les coulisses de ce sommet climatique annuel et avoir souligné le besoin d’accéder à une information plus facilement. Nous répondons à l’appel avec le lancement de la nouvelle série dédiée à la COP27 : l’EncyCOPédie.

Nous vous invitons à nous suivre sur nos réseaux sociaux pour nos mises à jour sur les thèmes principaux, l’actualité et les sujets chauds!

Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Twitter - Facebook - Instagram

Consultez notre dernière capsule dans laquelle nous échangeons avec le ministre de l'environnement, de la lutte contre les changements climatiques, de la faune et des parcs (MELCCFP) sur les engagements du Québec

Pour revoir nos capsules sur la COP27

Attentes et priorités

Plusieurs grands enjeux seront discutés et négociés lors de la COP27. Équiterre portera une attention particulière aux suivants :

  • CDN : Tel qu’exigé par l’Accord de Paris, les pays devront mettre à jour leurs contributions déterminées au niveau national afin qu’elles soient alignées avec une trajectoire limitant le réchauffement à 1,5°C.

  • L’Adaptation: les pays du Nord ont promis de lever 100 milliards de dollars afin d’aider les pays du Sud à s’adapter aux changements climatiques. Ils tardent cependant à amasser cette somme. La COP27 sera l’occasion de concrétiser cet engagement.

  • Pertes et Préjudices: le mécanisme de compensation financière pour les pertes et préjudices, soit les dommages économiques, sociaux et culturels irréparables résultant de la crise climatique, doit progresser de manière à soutenir les communautés aux prises avec des catastrophes climatiques telles que les populations vivant dans les pays insulaires victimes de la montée du niveau de la mer.

Équiterre attend du Canada qu’il place la justice climatique au cœur de ses actions et qu’il agisse en tant que leader sur la scène internationale en tirant l’ambition des Parties, dont la sienne, vers le haut et en accélérant la mise en œuvre de ses engagements.

Quant au Québec, Équiterre attend du nouveau gouvernement provincial qu’il soit en mode «solutions». Pour atteindre la carboneutralité et faire sa juste part à l’échelle mondiale, il doit agir rapidement avec ambition en matière de climat et de mobilité.

Équiterre a préparé ses demandes par palier politique et domaine d’expertise.

Climat, transition énergétique, mobilité; des objectifs ambitieux!

Voir les priorités pour la COP

Les actualités de la COP

Chaque jour, suivez les plus récents développements et les interventions de notre équipe

2022

16 novembre

Le Québec et le Canada dans la lutte contre les changements climatiques : un échange avec la société civile et les jeunes. 

Un panel non partisan organisé par Équiterre en collaboration avec l'AQOCI et diffusé par les Dialogues pour le Climat.

Pour en savoir plus

14 novembre

Demain, au Jour 10 à la COP27, la Journée de l'Énergie, Andréanne Brazeau participera à 9H (GMT) au panel sur les 'Avantages d’une transition équitable dans les transports : leçons apprises des chefs de file en matière de climat'.

11 novembre

Où en sommes-nous de l’engagement du Québec pris lors de la COP26 sur la fin des hydrocarbures ?

Panel mené par Émile Boisseau-Bouvier

10 novembre

@AllianceNetZero devrait tenir un panel au Pavillon du Canada

Nous demandons l'annulation de l'évènement.

Lire la lettre que nous avons co-signé avec + de 20 organisations 

8 novembre

Vous voulez poser vos questions brûlantes sur la lutte contre la crise climatique aux élu(es)? On vous en donne la possibilité!

Pour remplir le formulaire: https://bit.ly/3zWdIMd

Pour plus d'informations: http://bit.ly/3G5L4fj

7 novembre

Que se passe-t-il à J+2 ? 

Voici un tour d’horizon des enjeux

Lire nos tweets

6 novembre

Début de la COP

4 novembre

Équiterre publie un communiqué conjoint pour souligner le retard grandissant du Québec

Alors que les États ont pour la plupart soumis de nouveaux plans climatiques à la COP26, le Québec s’y est présenté les mains vides.

Lire plus

31 octobre

Les attentes et les priorités d'Équiterre à la COP

La délégation d’Équiterre s’attend à ce que le Canada place la justice climatique au cœur de ses actions et qu’il agisse avec leadership sur la scène internationale en tirant ses ambitions vers le haut et en accélérant la mise en œuvre de ses engagements.

Lire le communiqué

2021

Novembre

Équiterre dresse le bilan de la COP26 à Glasgow. 

Le Canada et le Québec ont encore des cibles de réduction de leurs émissions de GES et des plans d’action qui ne respectent pas la science climatique. 

Voir plus

«  Équiterre souhaite voir un réel rehaussement de l’ambition climatique, notamment de la part des pays ayant la plus grande responsabilité historique incluant le Canada. La question de l’adaptation, cruciale dans les pays en développement, doit aussi prendre son élan du côté des pays du Nord.  »

Andréanne, Loujain, Émile

L'équipe de la COP27

Contenus reliés

L'équipe