Skip to navigation Skip to content

Ongoing

Soil health - Climate agriculture

Farmers are key players in achieving our climate goals

Our farmers and their healthy soils are part of the solution to climate change.

The challenge

Les agricultrices et agriculteurs sont aux premières loges des impacts des changements climatiques. De plus, selon les prévisions, les émissions de GES en agriculture vont augmenter d’ici 2030. Certaines pratiques agricoles favorisent la santé des sols, permettent de réduire les émissions de GES à la ferme tout en augmentant la résilience et l'adaptation pour faire face aux impacts des changements climatiques. Le défi est d'amener le secteur agricole a effectuer une transition vers des pratiques régénératrices des sols.

Le saviez-vous ?

À peine 2 % de la superficie totale du Québec est consacrée à l’agriculture.

 It is time to think big. Canadian, provincial and territorial governments have an unprecedented opportunity to demonstrate forward-looking leadership by placing a real priority on soil health. People, planet and profit will all benefit as a result. 

Extrait du rapport « Le pouvoir des sols »

Équiterre's work 

À travers ses projets en agriculture climatique, Équiterre a pour objectif d'appuyer une transition globale vers un secteur agricole plus résilient et faible émetteur de GES. Équiterre propulse cette transition en mobilisant les parties prenantes, en influençant les politiques et en mettant en lumière les pratiques agricoles qui ont le potentiel d’augmenter la séquestration du carbone, de réduire les émissions de GES et d'apporter de nombreux autres bénéfices écosystémiques.

Au niveau pancanadien, Équiterre a identifié, à travers le rapport Le Pouvoir des sols, les pratiques agricoles qui permettent d'améliorer la santé des sols. Les connaissances, les preuves et les réflexions qui en découlent servent à inspirer le gouvernement fédéral dans l'élaboration de différents politiques et programmes. Nous appuyons aussi des initiatives dans certaines provinces canadiennes, et sommes membres de plusieurs coalitions comme Fermiers pour la Transition Climatique (qu'Équiterre a contribué à créer) et la Coalition pour un Budget Vert.

Au niveau provincial, Équiterre, en partenariat avec Coordination services-conseils (CSC) et avec le soutien financier du MAPAQ, a lancé un projet de vitrines technologiques sur des approches de conservation des sols en grandes cultures conventionnelles de trois ans (2020-2023). Équiterre siège également sur le comité de suivi de la mise en oeuvre du Plan d'agriculture durable du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec.


Consulter la fiche synthèse du rapport « Le pouvoir des sols »

Objectifs

Au niveau pancanadien

  1. Identifier des pratiques agricoles qui permettent d'améliorer la santé des sols et réduire l'empreinte des GES provenant du secteur agricole au Canada;
  2. Faire en sorte que les fonctionnaires et les élues et élus fassent de la santé des sols une priorité dans leurs politiques et programmes;
  3. Sensibiliser le public canadien au fait que l'agriculture peut faire partie des solutions climatiques au Canada.

Au niveau provincial

  1. Mettre en lumière des producteurs et productrices de grandes cultures qui utilisent un ensemble de pratiques qui ont fait leur preuve dans la littérature scientifique pour être bénéfiques pour l'environnement et la santé de leurs sols;
  2. Susciter l'intérêt pour ces pratiques et de favoriser leur adoption chez un plus grand nombre d'agricultrices et d'agriculteurs québécois;
  3. Accroître la résilience des entreprises agricoles québécoises et la protection des capacités de production à long terme;
  4. Suivre la mise en oeuvre du Plan d'agriculture durable afin qu'il rencontre l'ambition annoncée.

Our impact 

5 webinars held in 2021 with over 400 attendees


25 videos featuring 11 participating farms


Project history

2022

Consultations are under way to establish the next agricultural policy framework at the federal level.

In February, Quebec announces measures to reward agri-environmental practices as part of its Sustainable Agriculture Plan.

2021

Équiterre publishes the report entitled Power of Soil in collaboration with the Greenbelt Foundation.

Ottawa announces the On-Farm Climate Action Fund, a $200 million fund over 3 years to support the adoption of three types of farming practices that benefit soil health.

Following a 3-day meeting in Guelph, federal, provincial and territorial agriculture ministers prioritize addressing climate change and protecting the environment. This priority should be reflected in the next agricultural policy framework (2023-2028)

Équiterre joins the monitoring committee for the implementation of Quebec'sSustainable Agriculture Plan.

2020

Canada's Climate Plan recognizes the importance of soil health and its ability to sequester carbon.

Quebec announces a Sustainable Agriculture Plan with clear and measurable objectives to reduce pesticide use, improve soil health, promote biodiversity, optimize water management and improve fertilizer management.

In July 2020, Équiterre presents the Agri-Resilience brief to the members of the House of Commons Standing Committee on Agriculture and Agri-Food

2019

Intergovernmental Panel on Climate Change (IPCC) report released that looks at land use under climate change and warns that successfully containing climate change will require changes in how land is managed and food is produced.

2015 | COP21

The Paris Agreement acknowledges the role of agriculture in the fight against climate change.

The 4 per 1000 initiative, launched on December 1, 2015, raises the idea that increasing the amount of carbon stored in soils by 0.4% per year would offset the annual increase of CO2 in the atmosphere.

The federal government's climate plan recognizes the power of agricultural soils to sequester carbon.

1980-1990

The term "regenerative agriculture" is first used by the Rodale Institute.

Testimonials

Webinars

Take action

Équipe du projet

Partenaires

Partenaires

Le projet Vitrines en santé des sols est réalisé en collaboration avec Coordination Services-Conseils et l'Institut de recherche et développement en agroenvironnement Ce projet est financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec dans le cadre du volet 2 du programme Prime-Vert.
Le projet pancanadien est mené en collaboration avec laFondation Greenbelt, basée en Ontario. Le projet est financé par la Fondation Metcalf, Clif Family Foundation, la Fondation Echo, et a aussi été financé par Patagonia. La coalition Fermiers pour la Transition Climatique est aussi un partenaire principal du projet.
  • Fondation Greenbelt
  • Fondation Echo
  • Fondation Metcalf
  • Clif Family Foundation
  • Patagonia